L’aquaponie, quèsaco ?

Découvrir l'aquaponie avec Risebox - Les desirs d'Elisa - BlogTechniquement, c’est un élevage de poisson associé à un potager. Les déjections de nos amis à nageoire servent d’engrais aux cultures. En gros, le Do It Yourself  de la culture bio pour citadin ! J’ai découvert l’aquaponie en regardant le journal de France 2.Et j’ai trouvé les avantages liés à cette nouvelle façon de cultiver assez exceptionnels :

  • Sobre en eau,  elle consomme que 10% d’eau à l’inverse de l’aquaculture et de la culture plein champ.
  • C’est bio ! L’écosystème poissons-légumes est auto-suffisant.
  • La production est 3 fois plus rapide que la culture « traditionnelle », et a besoin de moins d’espace parce que ses nutriments sont importants.
  • Comme les plantes poussent sur des petites billes d’argile en intérieur, elles sont protégées de la plupart des nuisibles et des maladies.

 

Risequoi ?

Découvrir l'aquaponie avec Risebox - Les désirs d'Elisa - Blog

Mes recherches sur cette nouvelle façon de cultiver m’ont amenée à connaître la Risebox. Et oui, quand on habite en appartement, sans balcon, difficile de cultiver en extérieur. Et c’est justement un potager vertical d’intérieur. Les légumes poussent dans une cuisine ou un salon. Pas de traitement chimique, pas de revendeur. Il faut simplement cueillir ses propres légumes  ! réutilise la chaleur intérieure pour chauffer l’eau et les plantes. Elle bénéficie aussi des dernières technologies pour nous aider à produire de la nourriture toute l’année, comme :

  • Des leds sobre en électricité pour la lumière nécessaire aux plantations,
  • Des capteurs qui vérifient la bonne santé de l’écosystème,
  • Et également, l’indispensable appli, qui aidera à entretenir le potager et l’aquarium et en recevant des conseils d’entretien et de récoltes.

Astucieuse, elle n’occupe que 0,5m² au sol mais permet de produire l’équivalent d’un potager de 6m², toute l’année. En effet, n’étant pas dépendante des conditions climatiques, la Risebox peut produire 365 jours par an. Bien sûr, notre récolte dépend de nos plantations et des poissons choisis, mais nos besoins en légumes seront couverts. On peut donc la placer n’importe où dans sa maison. Et pas besoin de fenêtre, les leds se déclenchent lorsque la lumière est moins présente. Ce potager 2.0 a été spécialement imaginé pour les citadins, qui, comme moi, n’ont pas toujours la main verte ! En aquaponie, pas besoin d’arroser, de désherber, de rajouter de l’engrais, ou de retourner la terre ! On y fait pousser ce que l’on veut, comme les salades, les fraises, les tomates, les poivrons, …  On peut acheter les semences en jardinerie, ou chez Risebox.

Et les poissons ?

On peut choisir des espèces consommables pour coloniser la Risebox. Dans ce cas il faut une espèce adaptée comme les perches, écrevisses… et les nourrir seulement avec de la nourriture adaptée bio. Sinon, des poissons rouges ou des carpes Koi feront tout à fait l’affaire. Mais attention sans poissons, Risebox ne fonctionne pas. C’est un écosystème: sans poissons, plus de nutriments d’origine naturelle pour les plantes. Pour cela, les concepteurs ont vraiment tout prévu : un mode pilotage automatique pour les vacances veillera sur le potager et les poissons. La Risebox peut même ralentir la croissance des plantations pour en profiter au mieux au retour. Mais tout possesseur d’aquarium sait que cela demande énormément d’entretien. Pas la Risebox ! Par exemple, son bio-filtre  se nettoie tout seul.

Space GIFs - Find & Share on GIPHY

La Risebox bientôt dans ma cuisine ?

Pour l’instant, la Risebox est encore en développement, mais en septembre prochain, un programme « Early Adopters » permettra à quelques privilégiés de l’accueillir à prix préférentiels. Quand au prix définitif, il n’est pas encore fixé. Pour plus d’informations, visitez leur site, et leur blog. De plus en plus sensible à l’écologie, je trouve cette technologie géniale. Et c’est pour cela que je voulais vous la faire découvrir aujourd’hui.  Je vais suivre les avancées de la Risebox, et de l’aquaponie en général avec curiosité. Mais vous, ça vous intéresserait un jardin intérieur ? Et à quel prix ? N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, je l’attends avec intérêt !